Accueil Santé Une bonne douche Vaginale

Une bonne douche Vaginale

2045
1
PARTAGER

Les femmes de nos jours ont tendance à utiliser des produits chimiques pour leur toilette vaginale. Je vous assure qu’un lavage par excès ou par défaut peut causer des ennuis à votre petite cage que les hommes aiment bien nicher. une bonne douche vaginale attire la langue masculine; de ce fait il faut bien en faire usage. Un petit rappel aujourd’hui sur votre toilette intime.

Notre flore vaginale est la meilleure protection contre les infections. Elle est composée en majorité de bacille de Döderlein. Si des germes pathogènes détruisent ces « bonnes » bactéries, la flore vulvo-vaginale est déséquilibrée, cela peut alors provoquer des infections vaginales.

Les causes de déséquilibre de la flore vulvo-vaginale sont multiples : un défaut ou un excès d’hygiène, une carence oestrogénique (à la ménopause), un excès de frottement sur les muqueuses, l’utilisation de produits chimiques locaux corrosifs ou la prise de certains médicaments (antibiotiques, corticoïdes…).

Les haïtiennes ont surtout tendance à prendre des antibiotiques (auto médication) après leurs règles pour se faire décrasser. Elle font usage des antibiotiques achetées à travers les rues avec les risques connus.
1. Vous risquez de développer une dépendance aux antibiotiques;
2. Les antibiotiques n’auront plus d’effet sur votre organisme une fois qu’il en aura réellement besoin.

On estime que près de 100% des femmes aura un épisode de mycose dans sa vie, et que 5 à 8% d’entre elles ont des mycoses récidivantes (4 fois par an).

Même si elles sont bénignes, les mycoses vaginales sont particulièrement gênantes dans la vie quotidienne. Elles entraînent des démangeaisons (au niveau de la vulve et de l’entrée du vagin), des brûlures, des pertes blanches et les rapports sexuels peuvent devenir douloureux.

Le principal facteur déclenchant est la sécheresse vaginale, qui augmente en cas de grossesse, de prise de médicaments ou encore en période prémenstruelle. D’autres facteurs peuvent favoriser l’apparition de mycose, comme le diabète ou les agressions chimiques (chlore des piscines, savons acides des eaux de toilette vaginale etc).

Comme nous vous l’avions signalé dans les textes précédents, quand vous avez un malaise au niveau de votre organisme, allez voir votre gynécologue.

Dr. Frantz Jean Guillaume

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE