Accueil Sport RONALDO OFFRE LA COUPE DU MONDE DES CLUBS AU REAL

RONALDO OFFRE LA COUPE DU MONDE DES CLUBS AU REAL

1472
0
PARTAGER

Le Real Madrid a remporté son deuxième Mondial des clubs en battant les Japonais de Kashima Antlers 4-2 a.p. grâce notamment à un triplé de Cristiano Ronaldo, dimanche, à Yokohama, un 3e trophée international pour l’entraîneur Zinédine Zidane après la Ligue des champions et la Supercoupe d’Europe.

Le Real, qui a ouvert la marque par Karim Benzema (9e), et été rejoint puis dépassé par les Japonais grâce à un doublé de Gaku Shibasaki (44e, 52e). Cristiano Ronaldo, quadruple Ballon d’or, a remis les champions d’Europe à égalité (60e sur penalty), avant de marquer les deux derniers buts en prolongation (98e, 104e). Le Real a enlevé son premier Mondial des clubs en 2014.

Sur sa lancée des 36 matches sans défaite, le Real Madrid s’avançait comme ultra-favori de cette finale du Mondial des clubs à Yokohama. Très vite, le club merengue a justifié son statut en ouvrant le score par le biais de Benzema. Suite à une frappe de Modric repoussée par le gardien, Benzema, en opportuniste, a poussé le ballon au fond des filets. Maître du ballon, le Real Madrid va pourtant concéder un but juste avant la pause notamment en raison d’une hésitation de Varane, Shibasaki égalisa donc de façon globalement méritée au vu de la production des locaux.

Dès l’entame de la seconde période, Kashima va même inscrire un second but, toujours par l’intermédiaire de Shibasaki. Les doutes affluent alors dans les esprits des joueurs du Real Madrid. Cela dit, rapidement, le récent Ballon d’Or, Cristiano Ronaldo, va remettre les pendules à l’heure en marquant suite à un penalty obtenu par Vazquez. Suite à cette égalisation, le Real Madrid ne va cesser d’engendrer le danger sur les buts adverses en prenant par la même occasion un contrôle totale sur la rencontre.

Cristiano Ronaldo et Benzema auront bien l’occasion de donner un avantage décisif au Real mais en dépit de nombreuses occasions, le club madrilène ne fera pas la différence et Keylor Navas s’employa afin de détourner la lourde frappe de  Fabricio Messia.  Sergio Ramos aurait même pu être expulsé suite à une grossière faute mais l’arbitre ne donna pas de second carton jaune au capitaine du Real. Après une dernière occasion en faveur de Kashima, le temps réglementaire arrive à son terme, laissant place aux prolongations.

Et c’est durant celles-ci que Cristiano Ronaldo, pas auteur d’un grand match, s’offra un doublé après une superbe passe de Karim Benezma, très à son aise tout le long de cette finale disputée. Suzuki heurtera bien la barre de Keylor Navas quelques minutes plus tard mais, encore une fois, c’est Ronaldo qui frappa plus fort en s’offrant un triplé et par la même le titre de meilleur buteur du tournoi avec 5 buts. Eu égard à l’ampleur du score, Zidane fit sortir Ramos, Modric et Ronaldo sans incidences sur le résultat final : le Real Madrid est la meilleure équipe du monde.

LAISSER UN COMMENTAIRE