Accueil Editorial La population a donné carton rouge à l’ancien  G6 du Sénat

La population a donné carton rouge à l’ancien  G6 du Sénat

12741
1
PARTAGER
Wesner Polycarpe, Moise Jean Charles, Pierre Francky Exius, John Joel Joseph, Jean William Jeanty, Jean Baptiste Bien-Aime

Trop souvent il y a de ceux qui confondent les temps. La politique n’est plus un rapport de force où l’on s’amuse à déjouer l’effort des autres pour en bénéficier. La politique aujourd’hui se repose sur le service. Du moins, l’idée de service à la population. Qui ne se souvient pas de ses six sénateurs haïtiens qui ont littéralement bloqué le pays juste pour faire du mal à Martelly. Mais en fait, ils ont fait du mal à leur peuple, à leur pays. Et sans s’en rendre compte, ils se sont portés candidats à nouveau: C’est mal comprendre le peuple haïtien. C’est sous estimer la jeunesse haïtienne.

Division entre l’exécutif et le législatif, l’administration de Michel Joseph Martelly a vu de toutes les couleurs avec ces six Sénateurs de souche lavalas qui s’étaient regroupés en un puissant G6 pour contrecarrer et bloquer chaque action de Michel Martelly qui d’après eux ne méritait pas de la nation.

Ils eurent pour nom John Joël Joseph, Jean Charles Moise, Wesner Polycarpe, Francky Exius, Jean William Jeanty et Jean Baptiste Bien-Aimé et ils faisaient la loi au Senat. Ils donnaient ou reprenaient en infirmant le quorum quand bon leur semble. Désormais ils reviennent à la vie civile et verront passer de leur balcon nostalgique d’autres qui viennent de les remplacer. Car en démocratie, le votant a un droit de don du pouvoir ou de sanction du pouvoir.

Le peuple a sanctionné ces Pères conscrits qui voulaient soit revenir ou garder leur siège au Sénat.

La population du Nord’Est a exprimé clairement et avec fracas son désaccord avec le comportement de Jean Baptiste Bien-Aimé où 42436 électeurs soit 58,74% de l’électorat ont voté pour Wanique Pierre du PHTK qui a gagné les élections dès le premier tour contre 18530 des voix soit 25,65% pour l’ancien Sénateur Bien-Aimé.

Dans le nord, pour le tiers sénat, le PHTK a mis en face de Wesner Polycarpe, l’ancien commissaire départemental de la PNH du Nord, Jean Marie Ralph Fethiere qui est sorti premier avec un total de 47997, 35,68% contre 6867, 5,10%.

John Joël Joseph de l’Ouest a été remplacé par Jean Renel Sénatus.

Jean William Jeanty quant à lui s’est effacé de la circulation, on a plus de ses nouvelles.

Francky Exius, ancien Sénateur du département du Sud, membre influent du G6 candidat à sa réélection sous la bannière de LAPEH a eu comme adversaire direct Pierre Francois Sildor. Monsieur Exius est arrivé en 3e position avec 17591 soit 20,69% et M. Sildor est arrivé en première position avec 21683 soit 25.51%.

Moïse Jean-Charles candidat à la présidence sous la bannière de Pitit Dessalines dont il est le Secrétaire General a fait un capital politique et était devenu un leader incontournable. M. Moise figurait sur la liste des grandes personnalités politiques du pays en raison de sa position farouche contre Michel Martelly qui a su choisir le bon joueur pour donner la réplique à l’ancien maire de Milot.

Jovenel Moise, le choix de Martelly a pulvérisé Moise Jean Charles. Le peuple s’est exprimé et a dit clairement à M. Moise qu’il était contre sa position à l’égard de Michel Martelly.

Ceux du PHTK qui, en majorité, viennent de bénéficier de ce vote de sanction, ont-ils appris la leçon?  Malheur à celui qui croit que le peuple est naïf et sans conviction. Dans son silence, il prend note et vous sanctionnera au moment opportun.

 

Antonelly Tony Claude FRANCOIS

antonelly.francois@plug.ht

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE