Accueil Editorial Jude Célestin s’est fourré le doigt dans l’œil, Anacacis l’a enterré

Jude Célestin s’est fourré le doigt dans l’œil, Anacacis l’a enterré

4770
0
PARTAGER

Homme de la situation, homme du moment, personnalité politique de l’année étaient entre autres les diverses appellations qu’on pourrait attribuer à Jude Célestin suite à sa décision de ne pas participer au deuxième tour des élections fixé au 24 janvier 2015 pendant qu’il était en deuxième position dans les résultats.

Un coup dur pour Michel Martelly qui voulait couronner son mandat avec l’achèvement de ces élections présidentielles. L’opposition a joué contre lui et Jude Célestin s’est comporté en leader de force surtout avec la complicité d’un « madre » en politique, l’ancien Sénateur Jean Hector Anacacis.

Jude était le leader du moment mais seul il n’allait pas pouvoir mener le combat à bon port d’où la naissance et l’importance du G8.

G8, un complot contre Martelly

Selon Anacacis, Moise Jean Charles voulait rencontrer Sauveur Pierre Etienne de l’OPL pour avoir son support, tous deux ont appelé Anacacis en apartheid pour lui mettre au courant de la rencontre et dire souhaiter avoir sa présence au cours de cette réunion. C’est alors que Anacacis a fait appel à Jude Celestin pour l’inviter à rejoindre l’équipe de complot contre Martelly. Anacacis a courtisé Samuel Madistin qui de son coté a convaincu Jean Henry Céant et Andresol. Erick Jean Baptistes et Steven Iverson Benoit contrairement à Charles Henry Baker ont décidé de rejoindre l’équipe.

Le G8 a renforcé Jude Célestin dans ses convictions de ne pas participer dans les élections et l’a rendu beaucoup plus fort dans ses actions et ses interventions. Ce qui faisait le bonheur de Jude Célestin n’a pas fait le malheur de Moise Jean Charles et Jean Henry Céant qui ont profité de la structure pour avoir l’annulation des élections et quitter automatiquement le G8 pour aller se préparer individuellement pour la reprise des élections en face, naturellement, de Jude Célestin.

La population n’a pas vu d’un bon œil l’attitude de ce groupe qui a conduit Martelly à l’échec. Les pro Martelly avait peur du G8 car ils constituaient un groupe fort. Jovenel Moise, le poulain de Martelly  n’allait pas pouvoir se battre contre ces huit anciens candidats à la présidence plus Jean Hector Anacacis qui joue toujours sur les contradictions, ancien collègue politique de René Preval, « Rat do kale » dans la maitrise de la politique haïtienne.

Effectivement le G8 l’emporte sur Michel Martelly mais aussi sur la population qui a voulu finir avec ces élections qui étaient une source d’instabilité et de dépenses inutiles pour le pays.

L’on se souvient, au cours du mois d’aout 2016, à l’émission « Premye okazyon » de Caraïbes Fm, Jean Hector Anacacis a critiqué le comportement de Jude Célestin qui était injoignable par téléphone. Des pro Jude, des membres de la presse, des membres du secteur privé et des cadres du parti LAPEH n’arrivaient pas à entrer en contact avec Jude. Anacacis a dénoncé ce jour la,  l’attitude de Jude qui se comporte déjà en président élu. Ce qui n’a pas fait pas le bonheur de l’ancien gendre de René Préval.

Division entre LAPEH et Jude Célestin, Anacacis qualifie Jude de « mèt dam »

Selon des proches du parti, politiquement Anacacis a porté Jude Celestin sur ses épaules, ils avaient de très bon rapport. Pas une journée sans un appel téléphonique.  Mais du moment où le secteur privé a choisi d’investir dans la campagne de l’ancien DG du CNE (Centre National des Equipements), il a tourné le dos à Anacacis pour rejoindre Gerald Germain, connu pour être un futé de la monnaie.

Jude Célestin a mis sur pied une équipe de campagne qui n’a rien à voir avec LAPEH. Cette équipe gère l’administration de la campagne et LAPEH doit se charger de la politique, donc pas besoin d’argent. C’est ce qui serait à la base de cette division qui aujourd’hui coute cher à Jude.

LAPEH voulait que Jude Celestin rencontre Jean Bertrand Aristide, question de ne pas diviser l’électorat (INITE, LAVALAS, LESPWA, LAPEH), Jude a décidé le contraire.  Un autre point de discorde.

Jean Hector Anacacis ne voit pas en Jude Célestin un leader, un rassembleur mais plutôt quelqu’un qui mérite de consulter un psychologue. Les observateurs avisés pourraient le constater à l’ œil nu, Anacacis, chef du parti LAPEH n’est jamais aux cotés de Jude dans les grands rassemblements.

Anacacis critique ouvertement Jude Célestin qui a refusé lors du grand rassemblement au Champ-de-Mars de donner la parole à Erick Jean Baptiste, l’un de ses grands supporteurs.

L’on se souvient du Sénateur Jean Hector Anacacis sous la présidence de René Préval (2e version) qui était un annonciateur. Il ne faut jamais minimiser les declarations de Anacacis, biaisiées ou voilées, à la fin de la journée, on comprendra le discours de Ana. Est-ce aussi une facon pour Jean Hector Anacacis de laisser le bateau de Jude Célestin qui va frapper un iceberg ?

 

Antonelly Tony C. FRANCOIS

antonelly.francois@plug.ht

 

LAISSER UN COMMENTAIRE