Accueil Elections Haiti-Elections: Des partisans de Jovenel Moise investissent les rues

Haiti-Elections: Des partisans de Jovenel Moise investissent les rues

3664
0
PARTAGER

Suite à la decision du CEP de reporter la publication des resultats definitifs des elections presidentielles au 3 janvier 2017, le PHTK et ses alliés ont fait une démonstration de force dans plusieurs coins du pays pour exprimer leur desaccord face à ce report et disent esperer que la nouvelle date sera respectée.

Lalue, Place Canapé Vert, Delmas 60, Carrefour Aéroport étaient les quelques lieux de rassemblement des partisans du PHTK et alliés : Destination CEP. Le message est livré sans violence contrairement aux comportements violents des partisans des trois candidats en positions suivantes. Les manifestants sont arrivés à l’entrée de la Rue Stephen Archer où une trentaine de policiers assuraient la sécurité du batiment logeant le Conseil Electoral Provisoire.

Cette manifestation est survenue suite à la note publiée par le Conseil Electoral Provisoire qui veut donner du temps au BCEN pour délibérer. Les pro Jovenel Moise disent estimer que le BCEN est une perte de temps car selon eux plus rien n’est possible, les avocats des contestataires veulent faire passer le temps dans l’espoir d’aboutir à la confusion ou au chaos.

« 2015 n’est pas 2016, ce qui s’était passé sur Martelly en 2015 ne va pas se passer maintenant. Nous sommes dans la rue pour revendiquer la victoire de notre président, si le CEP pense qu’il peut jouer avec nos votes, nous allons passer à une seconde phase et à ce moment nous ne serons plus les gentils » a indiqué un jeune garcon dans la trentaine.

Plusieurs cadres du PHTK et des parlementaires en fonction ont participé à la manifestation qui s’est déroulée à Port-au-Prince. Selon eux, cette demonstration de force constitue une mise en garde pour le CEP et tous ceux qui auraient la malsaine intention de détourner le vote du peuple, disent-ils.

Les manifestants se donnent rendez-vous pour bientôt afin exiger le CEP à respecter la nouvelle date de la procalamation et promet de passer à autre phase au cas où le CEP aurait la volonté manifeste de ne pas respecter le verdict des urnes.

« Nous sommes dans la rue aujourd’hui pour dire au CEP que nous ne dormons pas, être sage ne veut pas dire etre imbécile. Si certains conseillers électoraux pensent qu’ils peuvent piétiner nos votes, nous sommes vraiment désolés pour eux» a declaré une dame qui se dit être membre de KRIMO.

Cette manifestation qui a débuté aux environs de 10h avec l’accompagnement de quelques agents des unités spécialisées de la Police Nationale d’Haïti est terminée sans violence et les manifestants disent attendre le 3 janvier pour fêter la victoire de leur candidat. Rappelons qu’entre temps, la vérification est terminée vers les 3h du matin ce vendredi 30 décembre 2016 et les juges électoraux s’étaient donnés rendez-vous à 4h pm de la même journée pour continuer avec la séance de plaidoirie.

LAISSER UN COMMENTAIRE