Accueil Editorial Elections du 20 Novembre: Est-ce qu’il y a raison de se féliciter...

Elections du 20 Novembre: Est-ce qu’il y a raison de se féliciter ?

2140
1
PARTAGER

Au lendemain des élections du 25 octobre 2015, le gouvernement, le CEP, la Communauté Internationale et les organisations de droits humains, tous se sont félicités du bon déroulement des élections et ont remercié la population pour son attitude bon enfant au cours de la journée du scrutin. Quelques jours après, on a assisté à la naissance de G8 avec pour leader un certain Jude Celestin qui refuse d’aller au second tour et décide contre toute logique de rejoindre les perdants. Puis un G30 formé des plus nuls. La presse aidant, la mission est de contester les résultats du scrutin en dénonçant des fraudes massives non prouvées jusqu’à aujourd’hui.

Maryse Narcisse et Cluny Vilaire Duroseau ont contesté. Des manifestations menaçantes et parfois violentes du G8 et alliés pour contester la position de Jovenel Moïse placé en tête des résultats par un CEP mis en place par l’opposition elle-même. Suite à la demande de quelques notables de la capitale, on a dû mettre sur pied une commission afin de sanctionner les résultats des élections. Cette commission a fait état de fraudes massives accusant des faiblesses du CEP.

La non-tenue des élections avant le 7 février 2016, Michel Martelly l’a payé cher. Il n’a pas pu passer l’écharpe présidentielle à un autre président élu. Il s’est décidé de concert avec le parlement de signer un accord afin de permettre à un gouvernement provisoire d’obtenir un mandat de 120 jours pour boucler les élections. D’où l’arrivée de Jocelerme Privert, président du Senat d’alors, à la tête de la magistrature suprême.

La première action de ce dernier fut la mise sur pied d’une autre commission de vérification. Entretemps, les informations font état d’une rencontre entre Privert et des hauts cadres du PHTK au cours de laquelle il leur aurait annoncé que Jovenel Moise, selon ce qu’il a en main, se trouverait en 5ème position. Le PHTK ne digère pas cette déclaration, il dénonce. Privert de son coté, ne réagit pas.

L’on se souvient de la journée où la commission devait donner le résultat de son travail à 4h sur la TNH, résultat qui a été finalement annoncé avec plusieurs heures de temps de retard. Certains accusèrent des conseillers du président provisoire qui auraient modifié la conclusion du rapport pour demander la reprise des élections présidentielles.

Les centaines de millions de dollars qui ont été dépensés pour la réalisation de ces élections sont gaspillés. La Communauté Internationale est contre la décision de la CIEVE car d’après elle, les résultats n’allaient pas changer. Les Etats-Unis refusent de subventionner les prochaines élections, vu que ces derniers étaient contre la commission qui serait politique.

« Grès kochon an ap kwit kochon an », dit Jocelerme Privert qui a décidé d’annuler les élections et annoncer du coup de nouvelles. Sur les 54 candidats inscrits, 27 ont confirmé leur participation, le peuple est indécis, les acteurs politiques n’ont pas confiance. Qui peut décider le contraire quand le chef a parlé ?

9 octobre, Matthew a eu le dessus sur les élections. Reportées au 20 novembre, le peuple s’est exprimé. Une heure et quelques minutes après la fermeture des bureaux de vote le dimanche 20 novembre, dans une conférence de presse, Jocelerme Privert s’est félicité.

Comment et pourquoi se féliciter quand vous venez tout juste de faire perdre aux pays plus de 100 millions de dollars US ?

Comment et pourquoi se féliciter quand vous avez montré à tout le monde votre impartialité ?

Comment et pourquoi se féliciter quand l’image du pays est terni sur le plan international ?

Comment et pourquoi se féliciter quand Jean Bertrand Aristide a fait l’annonce de « dechoukay » et vous n’avez rien dit ?

Comment et pourquoi se féliciter, quand n’était-ce pas Enex Jean Charles, vous alliez décréter l’état d’urgence sur le grand Sud pendant qu’il ne vous reste que quelques mois au pouvoir, question de s’enrichir ?

Comment et pourquoi se féliciter après avoir accepté que des soldats dominicains foulent la terre de Dessalines sous prétexte de nous aider après Matthew ?

A la question, est-ce que cela dérange ? Oui M. le Président provisoire, cela dérange et il n’en est pas question de se féliciter. Tu n’as qu’à constater que le peuple a encore choisi son prochain Président et toute la racaille dans les rues pendant plus d’une année n’était que du vent. Tout cela n’était que la voix grimaçante d’une classe politique moribonde, corrompue et malsaine, dépassée par le temps mais qui refuse de se retirer. Au revoir Monsieur Privert.

Antonelly Tony Claude FRANCOIS

antonelly.francois@plug.ht

1 COMMENTAIRE

  1. Comment et pourquoi se féliciter quand vous venez tout juste de faire perdre aux pays plus de 100 millions de dollars US ?

    Comment et pourquoi se féliciter quand vous avez montré à tout le monde votre impartialité ?

    Comment et pourquoi se féliciter quand l’image du pays est terni sur le plan international ?

    Comment et pourquoi se féliciter quand Jean Bertrand Aristide a fait l’annonce de « dechoukay » et vous n’avez rien dit ?

    Comment et pourquoi se féliciter, quand n’était-ce pas Enex Jean Charles, vous alliez décréter l’état d’urgence sur le grand Sud pendant qu’il ne vous reste que quelques mois au pouvoir, question de s’enrichir ?

    Comment et pourquoi se féliciter après avoir accepté que des soldats dominicains foulent la terre de Dessalines sous prétexte de nous aider après Matthew ?

    A la question, est-ce que cela dérange ? Oui M. le Président provisoire, cela dérange et il n’en est pas question de se féliciter. Tu n’as qu’à constater que le peuple a encore choisi son prochain Président et toute la racaille dans les rues pendant plus d’une année n’était que du vent. Tout cela n’était que la voix grimaçante d’une classe politique moribonde, corrompue et malsaine, dépassée par le temps mais qui refuse de se retirer. Au revoir Monsieur Privert.

LAISSER UN COMMENTAIRE